Shift_logo_white.png
La réalité virtuelle haut de gamme facile à transporter et à utiliser pour professionnels

Industries : la formation en réalité virtuelle entre dans les habitudes

Apprendre à manier une nouvelle machine en usine peut s’avérer dangereux. Heureusement, manipuler une réplique 3D virtuelle est sans risque ! La formation en réalité virtuelle se répand de plus en plus dans les industries. Comment expliquer cet attrait et à quelles nouveautés s’attendre ? Réponses dans cet entretien avec la chercheuse Indira Thouvenin.

La formation en réalité virtuelle a révolutionné l’apprentissage de nombreux métiers et les industries ne dérogent pas à la règle. Pour en savoir plus, Techniques de l’Ingénieur a rencontré Indira Thouvenin, enseignante chercheuse au laboratoire Heudiasyc UMR CNRS de l’Université de Technologie Compiègne. Spécialiste des environnements virtuels intelligents, elle a été présidente entre 2011 et 2015 de l’Association française de Réalité Virtuelle, Augmentée, Mixte et d’Interaction 3D (AFRV) et est membre de la toute nouvelle Association française de toutes les réalités virtuelles (AFXR). Avec son équipe, elle a travaillé sur la formation à la production et la formation au geste technique en milieu industriel.


Certaines industries se prêtent-elles mieux que d’autres à la formation par réalité virtuelle ? 

Indira Thouvenin : Oui, c’est le cas des usines de production, notamment. Il peut s’agir par exemple de formations sur des machines. L’évolution de ces systèmes se fait rapidement et la formation “sur le tas” ne suffit plus. La réalité virtuelle laisse l’apprenant commettre des erreurs et réessayer, sans risques, grâce à la création d’un jumeau virtuel. Cette maquette virtuelle, selon l’objectif recherché, représente en 3D l’usine ou la machine. Si l’on veut former sur un processus par exemple, ce sera une maquette virtuelle d’usine car il faut donner à l’apprenant la possibilité d’aller d’une machine à l’autre, de se déplacer dans les couloirs, tout en respectant les mesures de sécurité.

"commettre des erreurs et réessayer, sans risques, grâce à la création d'un jumeau numérique"

La formation en RV se sont-elles démocratisées dans l’industrie ? 

Absolument. Nous avons observé que le coût des formations classiques a été divisé par au moins deux et sa durée par deux voire trois lorsque l’on utilise la RV ce qui rend cette technologie accessible pour un industriel. Nous remarquons aussi que dès le début de la formation par la RV les apprenants comprennent vite le système virtuel. Et même si cela constitue toujours un investissement considérable, il est aussi très profitable et les générations à venir y sont habituées. Quand on parle de jeux-vidéos, le coût de développement est rentabilisé car ils attirent des millions d’utilisateurs et sont donc exploités et vendus massivement. Alors qu’une formation en RV demande un environnement virtuel très complexe avec parfois quelques dizaines d’utilisateurs par an : la conception est spécifique et donc plus chère selon les cas. Cependant, les industriels restent gagnants puisqu’ils réfléchissent en terme de coût global : ces formations le réduisent puisqu’elles génèrent moins d’accidents et moins de rebuts dans la production finale, qui sera optimisée. De plus, on prend en compte le niveau d’employabilité des opérateurs formés dans le numérique grâce à la RV, ce qui est un facteur important pour leur futur.

"le coût des formations classiques a été divisé par au moins deux et sa durée par deux voire trois lorsque l’on utilise la RV"

Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire liée au Covid-19, le télétravail est de mise pour de très nombreux travailleurs en France et dans le monde. Est-il possible de recourir à la formation en réalité virtuelle en étant confiné chez soi ? 

Je pense que c’est largement faisable si la séquence de formation a été prévue en ce sens. Et tant qu’un formateur est présent à distance ! Le formateur répondra ainsi aux questions de plusieurs apprenants à la fois. Dans ce cas, l’idéal chez soi serait de délimiter un endroit où l’on peut bouger pendant la formation en RV, c’est-à-dire une sorte de périmètre de sécurité qui ressemblerait aux rubans que l’on trouve dans les musées. Et en RV, le formé pourra apprendre les différentes zones dans l’usine par exemple, en explorant une maquette virtuelle, et il faudra que cette progression soit suivie par le formateur à l’aide de quizz et de questionnaires. 

"Le formé pourra apprendre [...] dans l'usine, en explorant une maquette virtuelle (de chez soi, NDLR) et [...] suivie par le formateur"

Ino-VR peut répondre à toutes questions concernant la réalité virtuelle en entreprise et échanger avec vous des avantages et bénéfices pour votre activité. Pour en savoir plus, contactez-nous simplement par mail ici !



Pour retrouver l'article complet : Techniques de l’ingénieur

Shift_logo_white.png
La réalité virtuelle haut de gamme facile à transporter et à utiliser pour professionnels

Suivez-nous :

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Copyright © Ino-VR 2020. All rights reserved.