Shift_logo_white.png
La réalité virtuelle haut de gamme facile à transporter et à utiliser pour professionnels

La formation en VR améliore les fonctions physiques et cognitives

Les chercheurs du Smart-Aging Research Center (IDAC) de l'université de Tohoku ont développé un protocole de formation innovant qui, en utilisant la réalité virtuelle immersive (IVR), apporte de réels avantages physiques et cognitifs.

Nous savons tous que l'exercice physique est crucial pour le bien-être général et permet de retarder les troubles liés au vieillissement ; ce qui est plus surprenant, c'est que l'exercice physique peut avoir des effets bénéfiques non seulement sur le corps mais aussi sur les fonctions cognitives. Malheureusement, l'activité physique n'est pas toujours possible pour les personnes qui souffrent ou se remettent de maladies de longue durée.


L'IVR, qui permet la création d'un monde virtuel réaliste que nous pouvons explorer avec notre corps virtuel, peut aider à résoudre ce problème. Cela peut sembler irréel, mais l'illusion est si efficace que même avec la personne assise et le corps virtuel en marche, la personne pense qu'elle bouge - cela génère même des réactions physiologiques comparables.


Le professeur Ryuta Kawashima, directeur de l'IDAC, a dirigé l'équipe de chercheurs afin d'explorer si l'entraînement virtuel peut ou non avoir des avantages similaires sur les fonctions cognitives que l'exercice physique. De jeunes participants en bonne santé ont suivi le protocole de formation virtuelle. Portant un casque VR en position assise, ils ont vu un corps virtuel (également appelé avatar) affiché à la première personne. Cela a créé le sentiment illusoire d'être l'avatar lui-même. Le corps virtuel a alterné entre 30 secondes de marche et 30 secondes de course pendant 8 minutes.

Les chercheurs ont constaté que le rythme cardiaque des participants augmentait de manière cohérente avec les mouvements virtuels, malgré le fait que les sujets étaient complètement immobiles ; plus important encore, les fonctions cognitives (plus précisément, les fonctions exécutives) et leur base neurale ont été testées avant et après l'entraînement virtuel. Les résultats ont montré que les participants ont amélioré leurs performances cognitives (plus précisément, ils étaient plus rapides), comme le confirme également l'activation accrue des zones liées au cerveau (plus précisément, le cortex préfrontal dorsolatéral gauche).

"L'application de la réalité virtuelle immersive (VRI) à des fins cliniques est souvent mise en doute car elle a été conçue à l'origine pour le divertissement", explique le professeur Dalila Burin, qui a développé et mené l'expérience. "Mais cette étude prouve que les protocoles de formation en VRI peuvent être utiles pour les personnes souffrant de troubles moteurs afin d'avoir des avantages comparables à ceux de l'activité physique réelle". Le professeur Burin ajoute : "Il est également bénéfique pour les personnes qui veulent commencer à s'entraîner de manière divertissante et sûre".

En introduisant la technologie de réalité virtuelle dans le domaine des neurosciences cognitives, les chercheurs visent à fournir des solutions cliniques aux patients et à contribuer également aux modèles théoriques de représentation du corps et de contrôle moteur.


Source : MedicalXpress

Crédits Photos : Tohoku University

Shift_logo_white.png
La réalité virtuelle haut de gamme facile à transporter et à utiliser pour professionnels

Suivez-nous :

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Copyright © Ino-VR 2020. All rights reserved.